Réglement intérieur

Mis à jour en février 2015 suite à l’Assemblée Générale annuelle des rencontres de 2014

Art.1 – L’adhérent se reconnaît dans les valeurs de la charte de l’association des AdS et s’engage à les respecter en signant ce règlement dès son arrivée sur le camp des rencontres.

Art.2 – Les personnes présentes à chaque rencontre doivent être adhérentes, à l’exception des personnes expressément invitées par l’association des AdS.

Art.3 – Dans le cadre de chaque rencontre un groupe de référents identifiables est nommé par la première assemblée générale (AG) et son rôle est d’informer et de faciliter la vie quotidienne.

Art.4 – Les membres de l’association les AdS s’attacheront à développer, à formaliser et à pratiquer les méthodes de décision au consensus dans les assemblées générales (AG), les ateliers et toutes les occasions de la vie quotidienne. Ils s’attacheront notamment à informer les nouveaux adhérents de ces méthodes lors de la première AG. Chacun est co-responsable de transmettre le savoir dont il dispose à ce sujet.

Art.5 – Chaque adhérent désirant animer un atelier doit préparer une fiche en présentant le contenu. Il la joint si possible à son inscription, et l’affiche obligatoirement lors des rencontres au plus tard avant l’AG précédant l’atelier.
Chaque atelier et conférence doit être dans l’esprit de la charte de l’association des AdS.

Art.6 – Les chiens ne sont pas admis lors des rencontres.

Art.7 – La collégiale désigne un ou des facilitateurs pour la première AG de chaque rencontre. Par la suite chaque AG désigne le ou les facilitateurs pour la suivante.

Art.8 – Tout adhérent est co-responsable de l’application du règlement. Tout adhérent ayant des doutes sur le respect de la charte et/ou du règlement est invité à en faire part à une personne du groupe de référents.

Art.9 – L’association se dote d’une commission de sérénité pour gérer les tensions et les conflits dans un esprit non-violent.

Art.10 – Les règles de vie non prévues dans le règlement intérieur pourront être définies lors de chaque AG quotidienne.

Art.11 – Les décisions prises en AG quotidienne sont ensuite affichées dans le « Chapilopin » et restent valables jusqu’à la fin du Camp.

Elles sont toutes répertoriées et lues en AG annuelle et peuvent y être validées  en tant que décisions  d’AG annuelle par décision au consensus si on souhaite les pérenniser.

La dernière AG de chaque rencontre a le pouvoir de modifier le règlement intérieur.

Art.12 – Les décisions prises lors de la dernière AG en date sont souveraines. Le mode de fonctionnement des AG sera formalisé ultérieurement dans le règlement intérieur.

Art.13 – Tout adhérent présent est co-responsable de la vie de la rencontre et participe bénévolement aux tâches communes.

Art.14 – Le respect des valeurs de l’association.
Protocole à appliquer en cas de non-respect récurrent des valeurs des Ami-e-s de Silence par un adhérent pendant les rencontres :

  • La commission de sérénité et les personnes-ressources sur place rencontrent la personne et lui demandent de modifier son comportement.
  • En cas d’échec, un groupe d’au moins 5 personnes parmi celles qui sont déjà intervenues mais ne sont pas trop impliquées émotionnellement peuvent décider de demander collectivement à la personne de quitter les rencontres avec le soutien de l’ensemble des adhérents présents.

Art.15 – L’organisation des AG quotidiennes.
Les AG commencent dès le début des rencontres mais tant que le camp n’est pas monté, elles sont consacrées à « l’opérationnel », avec des horaires adaptés à la météo et une durée limitée.

Art.16 – Sur demande de l’AG annuelle, la collégiale peut inviter un(e) ou des intervenant(e)s pour un apport de compétences qui sera éventuellement défrayé à titre exceptionnel. Cependant, les AdS donnent préférence à l’échange de savoirs et de compétences par l’usage de leur forces vives.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seven + two =